lancelpslv

»Elle restait à sa place, très soucieuse. L'entrevue n'avait pas tournéau gré de ses désirs. Le prince lui échappait. Tout n'était pas perducependant. Le seul obstacle venait de la Giralda: elle supprimeraitl'obstacle. La Giralda morte, disparue, enlevée, elle ne doutait pasqu'il ne vînt à elle, soumis et obéissant.Elle allongea la main et frappa sur un timbre. soldes hermes
A son appel. Centurion,dégrimé, ayant repris sa personnalité, parut avec son sourireobséquieux.Fausta eut un long entretien avec lui au cours duquel elle lui donna desinstructions détaillées concernant la Giralda, ensuite de quoi le bravos'éclipsa sans doute pour procéder à l'exécution immédiate des ordresreçus.Fausta demeura encore une fois seule.Elle alla droit à un cabinet de travail merveilleux, ouvrit un tiroirsecret et en sortit un parchemin qu'elle considéra longuement avant dele cacher dans son sein, en murmurant:«Je n'ai plus de raisons de garder ce parchemin. Le mieux est de leremettre à M. d'Espinosa. sac hermes Je fais ainsi d'une pierre deux coups.D'abord, je me concilie l'amitié du grand inquisiteur et du roi. S'ilsont des soupçons au sujet de cette conspiration, je les endors. Jetrouve sécurité et liberté d'action. Ensuite, tout ce que le roiPhilippe entreprendra avec ce parchemin tournera au profit de sonsuccesseur.Elle réfléchit une seconde, et:«Pardaillan!.. pierre herme
 . Que dira-t-il quand il saura que j'ai remis ce parcheminà M. d'Espinosa? Voilà sa mission manquée, lui qui a promis de rapporterce parchemin à Henri de Navarre. Qui sait? Si d'Espinosa le manque, jeme débarrasse peut-être en même temps de Pardaillan. Avec ses idéesspéciales, il est capable de se croire Déshonoré.»Et avec un sourire terrible:«Lorsqu'un homme comme Pardaillan se croit déshonoré et qu'il ne peutlaver son honneur dans le sang de son ennemi, il n'a qu'une ressource:le laver dans son propre sang. Pardaillan pourrait bien se tuer!.


评论